Nyakage

You make me (.sic) part II

{ 21:48, dimanche 12 avril 2009 } { 0 commentaire(s) } { 0 rétrolien(s) } { Lien }

Comme annoncé, me revoilà. J’en étais restée à quoi déjà ? Moi et ma mémoire de piou... Alors ouai, je ne sais toujours pas ce que tu attends, ce qui ne va pas, et pourtant je cherche. Non pas, ou plus, à comprendre, mais au moins à trouver que faire pour ne pas en arriver à s’ignorer définitivement. Oh, si tu es tombé sur le post d’hier, oui, tu vas encore dire que je te clash, soit, mais voilà, il n’était pas complet. Soit, oui, je vois en toi des défauts, et après ? Qui n’en a pas ? Ce n’est pas pour autant que je ne t’apprécie pas, bien au contraire. J’aime ce mélange qui fait de toi celui que tu es, et non je n’ai jamais eu en tête qu’il te faille changer. Caractériel, capricieux, et après ? Et je ne veux pas te perdre. La relation, tellement plus simple qu’en ce moment, tellement plus existante même, me manque cruellement. A quoi bon continuer ainsi à te murer dans ton silence, à moins que tu ne veuilles plus que je te parle. Ce qui, hélas pour moi, et une possibilité bien réelle. Pourquoi restes tu ainsi, sur un mode agressif ? Défensif peut être, mais se défendre de quoi alors ? Ces excuses dont j’ai parlées et que tu attendais, je n’ai pas voulu les faire car elles n’auraient pas été sincères. Pourtant, je peux affirmer que oui, si je t’ai blessé j’en suis désolée, que ce n’était pas fait consciemment. Aussi que je suis désolée de ne pas comprendre ce qui t’a fait réagir ainsi. M’excuser sans doute de souvent trop me poser de questions et de compliquer les choses aussi. Le fait est que je ne sais plus rien, je ne sais pas si tu t’en fiches à présent, ou pas, si tu espères comme moi que l’on puisse s’entendre encore, ou si ça t’est égal. Oui j’aimerai ne pas me poser ces questions, et sans nul doute je n’en serais que plus supportable. Et oui, pour cela je m’excuse. Y’a pas, je te l’ai déjà dit, tu m’intimides, et ça, pour la confiance en soit c’est pas forcément évident. Je ne souhaite pas te perdre.. Ni te changer, ni te comprendre. Juste vivre encore de sourires. Seulement voilà, quel que soit le type d’une relation, elle implique qu’il y a un truc qu’on ne maîtrise pas, et ce ‘truc’ c’est toi. Et toi, que désires tu ? Toujours la même question qui revient, mais elle oublie toujours de prendre avec elle le ptit détail qu’on appelle réponse. Ah, on me signale que l’inondation a encore gagné un étage sous mes mains (oui, je marche sur les mains, stoo, au moins dans ma tête >< ) Bref, aller, va pour retourner encore tout ça, même si je sais que je ne trouverai pas de solution. Continuer à te dire bonjour au revoir ? Ne plus te parler et voir où le silence mène ? Aucune idée, mais j’ai mes pagaies :] Au pire, je sais nager…

 

Take care.

http://www.deezer.com/track/2136251


{ Trackback }

{ Page Précédente } { Page 8 à 17 } { Page Suivante }

Qui suis-je?

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis
Mon Album Photo

«  08 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031 

Liens


Catégories


Articles Récents

Dallas - Episode 499
Touche pas au pc !
Dallas - Episode 423
De tout de rien. De mois en moi. Comprenne qui pourra.
Huile sur toile

Amis