Nyakage

De tout de rien. De mois en moi. Comprenne qui pourra.

{ 02:51, mercredi 29 juillet 2009 } { 1 commentaire(s) } { 0 rétrolien(s) } { Lien }

Des souvenirs pleins la tête, comme tout le monde non ? J'sais toujours pas dire ce que je prefere, pis diantre, c'est quoi cette manie de vouloir preferer quelque chose. Un jour je m'aime, un jour non, mais apres tout est ce important ? Alors la grande question c'est ça va Belfort ? Est ce que vous etes chauds comme des patates ? A moins que ce ne soit de savoir si je suce pour un coca.. j'sais pas, j'sais plus, non j'ai jamais su et je ne veux pas le decouvrir. J'crois que le lapin blanc aux oreilles noires reste un bon compagnon de songes meme si il n'a jamais su compter, pov tite bete. A moins que je lui prefere le lapin des neiges qui s'eleve toujours plus haut dans les etoiles ? Bon, ok des fois il tombe et ca, ca me rend toute triste, parait que je suis trop sensible. On peut etre trop sensible ? Encore une question sans conteste essentielle. Mais ce soir, ca va, je m'aime, alors pouette pis stoo. Ah, oui, je ne mets toujours pas les cedilles, les accents avec parcimonie. Mais tu ne le fais plus non plus ? Est ce une coincidence si ca ne t'arrive que sur son prenom ? Fierté de merde, filez lui une corde que l'on en soit debarassé pour de bon, de la mienne, de la tienne, de celle a machin aussi (j'vous ai perdu la non ?) C'est si dur de me dire tu me manques ig ? La belle question que voila, vous savez y repondre vous ? Alors ouai, les potes, ceux qui me font ou m'ont fait rester, vous me manquez :) Toi qui n'a pas reussi a mettre une clef 3G dans ton pyj, toi à qui j'ai dit bah t'as qu'a couper j'vais dormir (nan j'ecris pas en dormant, j'ai juste plus sommeil au final u_u ), toi qui proteste en ne faisant Rien. Mais vraiment rien. Et enfin toi qui vient de temps en temps parler sans vraiment le faire, mais qui me demande tout de meme si je serai la le soir pour jouer, je vous apprecie, de manieres differentes, avec des souvenirs qui le sont tout autant, et vous me manquez.

 

De dofus qui restera ? ha ha oui, encore une question a 10 points ! Hey bah non nanannereeeee :p J'ai deja ma ptite idée sur les gens qui ont laissé une belle trace de patte de mois en mois sur moi. Pas mal de cometes qui ont scintillé un instant, mais leur trace ne fait que briller bien loin de moi. Pourtant dans ce monde dit persistant, il y en a qui ont su faire cet adjectif leur à mes yeux. Tiens, quand j'y pense je pourrai presque tous les classer par musique, etrange :'p A part la ptite chossette peut etre (tu lis pas mon blog toi hein ? ^^' sinon j'ai interet a partir loinnnnn si tu vois ce surnom)

Aller, c'est parti pour ma playlist des dofusiens :')

Eiffel, Tandoori, pour celui qui serait d'accord avec moi de par sa formation, mais quand meme, non :p Dommage que aion rox tant

Yelle, Je veux te voir, peut etre pour les delires quand on menait la guilde a 2 y'a plus d'un an de ca, ou peut etre pour ton prof qui la connait, ou pourquoi pas apres tout :') smouuuutch ! je t'aime toi :)

Ella Fitzgerald, Summertime, pour celui qui je l'espere rencontrera un jour une femme qui chante comme elle, vroumvroum gaffe à l'atterrisage et arrete de complexer pour rien ^^

The Streets, Everything is borrowed, pour m'sieur P. Je sais pas pour toi, mais le "ça nous fera des souvenirs pour longtemps" c'est revelé vrai de mon coté. Take care.

Village People, YMCA, pour verdecafe qui fait son chemin tranquilement.

Eels, I need some sleep. Y'a tant a dire sur toi que je ne dirai rien :)

Eths, Liquide ephemere, juste parce que 1, 2, 3, 4...

Black Sabbath, Paranoid, alors, tu viens le faire ce thé mon 'chou' ? :'o

 

Des années pour certains, des jours pour d'autres. Ce n'est pas exhaustif, ce n'est pas definitif, ig, irl, la vie defile, nous eloigne et rapproche tour a tour. Phrase banale, digne d'un comptoir, et pourtant pas bien loin d'etre une reponse. Mais sur dof' ou devant l'ecran bleu du ciel je vis pour les bons moments. Les images qui restent gravée avec le halo d'emotions dont elles ont été le cadre. La sentation, allongée contre toi, de mes doigts sur ta peau ; le chant des oiseaux prevenant du retour du soleil qu'on entend depuis notre escalier isolé ; 4 imbeciles autours d'une caftiere froide et d'un jeu de tarot, abrités de la pluie sous cette grande porte de pierre (moui, je garde aussi des souvenirs de vous :] )

 


{ Trackback }

{ 23:09, vendredi 31 juillet 2009 } { posté par Wash }
Je me permet de laisser un ti message içi.
Si il t'indispose, go le supprimer :)
J'passe par la pour simplement dire que tu écrit ... bien.
Allez, nenui ma grande :p

{ Page Précédente } { Page 4 à 17 } { Page Suivante }

Qui suis-je?

Accueil
Mon Profil
Archives
Amis
Mon Album Photo

«  11 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930 

Liens


Catégories


Articles Récents

Dallas - Episode 499
Touche pas au pc !
Dallas - Episode 423
De tout de rien. De mois en moi. Comprenne qui pourra.
Huile sur toile

Amis